Infos

Home > Infos > Le groupe Ingéliance veut doubler de taille

Le groupe Ingéliance veut doubler de taille

Home > Infos > Le groupe Ingéliance veut doubler de taille
Créé en 1998 par Jean-François Clédel, le groupe bordelais d’ingénierie industrielle Ingeliance veut doubler de taille d’ici 2020. Arkéa Capital Investissement fait son entrée au capital de l’entreprise et investit quatre millions d’euros pour soutenir ce projet de développement ambitieux.
 
 
 
 
 

Arkéa Capital Investissement fait son entrée au capital du groupe d’ingénierie industrielle Ingéliance, créé en 1998 par Jean-François Clédel et investit quatre millions d’euros dans l’opération. « Nous avons participé à la réorganisation du capital d’Ingéliance, marquée par la sortie d’actionnaires historiques et l’entrée du Directeur Général. Nous avons surtout voulu accompagner le groupe dans son projet de développement visant à doubler de taille en cinq ans », commente Franck Callé, Directeur de participations et Yohann Vimont, chargé d’affaires Arkéa Capital Investissement. « Un projet de transmission d’entreprise, cela se prépare à l’avance pour assurer un bon relais managérial. Parallèlement, nous voulons porter notre chiffre d’affaires, qui s’élève actuellement à 32 millions d’euros, à 70 millions d’euros en 2020, puis à 80 millions à l’horizon 2022 », confirme Jean-François Clédel, Président Fondateur d’Ingéliance. Pour atteindre cet objectif, le dirigeant table sur la croissance organique et sur des opérations de croissance externe.

Diversification sectorielle

Société d’ingénierie à vocation généraliste, orientée vers l’innovation industrielle, Ingéliance intervient tout au long du cycle de vie du produit, depuis sa conception jusqu’à sa mise en œuvre chez le client. La conception des pièces représente 40% de son chiffre d’affaires, le calcul et la simulation numérique 25%. La PME bordelaise intervient dans les principaux secteurs industriels : aéronautique et spatial, construction navale civile et militaire, transports automobile et ferroviaire, énergie et environnement. « Nous souhaitons nous renforcer dans le secteur de l’énergie, des transports terrestres et automobile, ainsi que dans la chimie et la pharmacie », avance son dirigeant.

Meilleur maillage national

Basé à Mérignac près de Bordeaux et établi sur 14 sites en France, Ingéliance est implanté majoritairement sur la façade ouest de la France et à Paris. « Pour améliorer notre couverture géographique en France, nous voulons nous implanter à l’est et, notamment, dans le grand sud-est, entre Nice et la région Rhône-Alpes. Ce sera notre zone prioritaire d’investissement dans les mois à venir », annonce ainsi Jean-François Clédel.

Déploiement international

Déjà présent en Allemagne (Hambourg) et à Singapour via deux filiales, le groupe souhaite également se déployer plus largement à l’international. « Nous souhaitons réaliser 20% de notre chiffre d’affaires à l’international en 2022. Cela implique de progresser de deux millions d’euros actuellement à 16 millions. Là encore, cela va passer par de la croissance externe. Les pays ne sont pas encore ciblés mais nous allons nous y intéresser sérieusement d’ici un à deux ans, après avoir consolidé notre position en France », conclut le dirigeant.

Chiffres clés d’INGELIANCE
> Date de création : 1998 par Jean-François Clédel
> CA 2015 : 32 M€
> Effectifs : 489 salariés
> 14 sites en France et deux filiales à l’étranger (en Allemagne et à Singapour).